ACCUEIL

Rendez- vous à ne pas manquer au

VENDELAIS

PRIMAIRE

Réalisateur : Hélène Angel

avec : Sara Forestier, Vincent Elbaz, Patrick d’Assumçao, Guilaine Londez, Olivia Côte, Lucie Desclozeaux, Frédéric Boismoreau, Denis Sebbah, Laure Calamy, Anne Bouvier
Jeudi 19 janvier 20h30
Dimanche 22 janvier 15h00
Mardi 24 janvier 20h30

L’histoire :

Florence adore son métier de professeure des écoles. Elle se dévoue à ses élèves, vit presque en huis clos dans l’école puisqu’elle y occupe un logement de fonction et que son fils est scolarisé dans sa propre classe. Et puis arrive Sacha, un élève perturbé, délaissé par sa mère. Elle convoque Matthieu, un ex de la mère de Sacha, qui a toujours veillé sur le petit garçon. Désemparée par la détresse du petit garçon, elle s’implique de plus en plus pour le sauver quitte à négliger son propre enfant. Face à l’inaction de ses collègues, Florence perd peu à peu la foi dans son métier….  

 L’analyse  de Guillemette Odicino (Télérama) :
Florence exerce son métier de professeur des écoles comme un véritable sacerdoce : que ce soit la petite Chinoise peu confiante en elle ou le cancre qui se balance sur sa chaise, tous sortiront de sa classe de CM2 en sachant lire et compter, quitte à ce qu’elle rentre tard dans son appartement au-dessus de l’école. Un jour, personne ne vient chercher le petit Sacha à l’heure de la sonnerie, et Florence s’investit plus que jamais pour cet enfant en difficulté. Cet engagement va faire vaciller sa vocation, mais l’aider à se souvenir qu’elle aussi a besoin d’attention…

De son premier long métrage, l’étonnant Peau d’homme, cœur de bête (1999) à Propriété interdite (2011), Hélène Angel interroge les rapports entre culture et instinct. Ici, elle choisit le portrait d’un petit soldat de la transmission, qui est aussi une femme dont les sens se réveillent. Entre les séquences chorales (en classe, dans la salle des profs), très vivantes grâce à une mise en scène alerte et un casting d’enfants épatant, la réalisatrice réussit particulièrement l’affrontement tendu entre Florence et une mère défaillante (remarquable Laure Calamy), puis un moment de comédie avec Vincent Elbaz. Sara Forestier, vibrante, convaincue — y compris dans un monologue final un peu trop écrit — porte le message du film : apprendre est la plus belle des expériences. A n’importe quel âge. — Guillemette Odicino

Le VENDELAIS vous recommande particulièrement ce très beau film, classé Art et Essai.

A suivre
3 rencontres-débats

FEMME PAYSANNE
Un film de René Duranton

Vendredi 27 janvier 15h00
Vendredi 27 janvier 20h30
Avec Renée Bagelet, dernière bouvière française, le film rend un vibrant hommage à toutes les femmes paysanne de France et du monde.

René Duranton nous présente son joli film.

 Le sac ma maison

Jeudi 9 février 20h30

un film de Emmanuelle Huchet et Eurydice Calméjane
Autour d’une table, des gens qui ont vécu sur la route ou la rue, un collectif, un recueil de textes, des voix, des visages, des témoignages

A ne pas manquer. rencontre exceptionnelle. Un moment très fort.
                                                      Tarif unique: 3€

Riz cantonnais

De Mia Ma
Dimanche 12 février 17h00

 

J’ai l’œil bridé mais je ne parle pas chinois. Ma grand-mère aime le fromage mais ne parle pas français. Nous vivons toutes les deux à Paris. Pour traduire entre elle et moi il y a  mon père, mais il rechigne à le faire. Alors je vais rencontrer d’autres immigrés chinois, aux langues et parcours différents. Grâce à ces détours, la perte de la langue originelle trouve peu à peu un sens. L’avis du Vendelais : Avec l’institut Confucius Rennes, joli film documentaire. Rencontre débat après le film.

 Se faire du bien avec des films.

c’est la filmothérapie ! Connaissez vous cette nouvelle thérapie…. à pratiquer sans modération au VENDELAIS  uniquement pour le prix d’un billet de cinéma !!!! Pour de plus amples informations consultez  » Filmothérapie » et lisez les conseils de Philippe Durant sur les 52 films qui font du bien. Historien du cinéma, Philippe Durant étudie le septième art depuis plus de trente ans. Considéré comme le spécialiste de Michel Audiard, Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura et quelques autres, il a aussi écrit des ouvrages sur James Bond, la boxe au cinéma et le théâtre tout en réalisant des documentaires sur le monde des images animées.
A voir:

      • Pour vaincre une déception amoureuse: Love actually de Richard Curtis
      • Offrir le meilleur de soi même: Sept vies de Gabriele Muccino
      • Sortir du doute: Sur la route de Madison de Clint Eastwood
      • Réfléchir aux liens familiaux: Le premier jour du reste de ta vie de Rémi Bezançon

Etc..

Vous pouvez nous laisser un commentaire (en bas de page) et réagir sur la programmation et les différents événements qui se déroulent au Vendelais.
Nous ne manquerons pas de vous répondre.

Laisser un commentaire