Archives mensuelles : octobre 2021

Une histoire d’amour et de désir

De Leyla Bouzid 

Avec Sami Outalbali, Zbeida Belhajamor                                              A&E                         Durée: 01H42

Le film est présenté à la Semaine Internationale de la Critique au Festival de Cannes 2021 et sera le film de clôture de la section

Ahmed, 18 ans, est français d’origine algérienne. Il a grandi en banlieue parisienne. Sur les bancs de la fac, il rencontre Farah, une jeune Tunisienne pleine d’énergie fraîchement débarquée de Tunis. Tout en découvrant un corpus de littérature arabe sensuelle et érotique dont il ne soupçonnait pas l’existence, Ahmed tombe très amoureux de cette fille, et bien que littéralement submergé par le désir, il va tenter d’y résister.

Dimanche 17 octobre, 20H30

L’avis du Vendelais: Un second long métrage très subtil sur les thèmes croisés de la littérature, du désir et de l’intégration de la jeunesse musulmane. Beaucoup de sensibilité. 

Ma mère est un gorille

De Linda Hambäck                                             A&E                                                                              Durée: 1H12

Ce que souhaite Jonna par dessus-tout, c’est de trouver une famille adoptive… elle accepterait n’importe quel parent qui puisse lui donner de l’amour. La surprise est de taille lorsqu’une femelle gorille se présente un jour à l’orphelinat pour être sa nouvelle maman !

Dimanche 17 octobre, 17H

L’avis du Vendelais: A partir de 7 ans. Film basé sur le roman jeunesse du même nom écrit en 2005 par Frida Nilsson.

 

 

Les mésaventures de Joé

De Vladimír Pikalík                     A&E               Tarif unique : 3 euros                                    Durée: 40 mn

Joe est un enfant à la curiosité et l’imagination débordantes. Toujours prêt à faire des expériences, il entraîne avec lui ses amis dans des aventures exaltantes dans lesquelles le rire mais aussi les catastrophes ne sont jamais loin.
Programme de 5 films :
Joe veut jouer avec ou sans jouet (6′) : Joe veut jouer mais à quoi donc ? Exigeant, il prend une série de décisions infructueuses qui le conduisent à de petites et de grandes catastrophes. Mais il découvre au final que les jouets ne sont pas les seuls moyens de se distraire.
Joe à la pêche (6′) : La pêche requiert du temps et de la patience. Mais, Joe arrive avec ses propres méthodes quelque peu originales. Elles ont de quoi faire honte aux pêcheurs expérimentés. Mais le succès va de pair avec l’envie.
Joe et la maison hantée (8′) : Au milieu de la forêt se cache une maison abandonnée devant laquelle Joe et ses amis participent. À la recherche d’un ballon égaré à l’intérieur, ils y découvrent, dans l’obscurité et la poussière, bien d’autres choses…
Joe au zoo (8′) : Joe et ses amis se rendent au zoo pour vivre la vie des singes. Mais ils perdent rapidement le contrôle de leur jeu qui va se transformer au final en véritable épreuve de survie.

Dimanche 17 octobre, 11H

L’avis du Vendelais: A partir de 3 ans. Cinq courts métrages réalisés dans les années 1980 . Toutes ces histoires sont réalisées sans paroles et quatre décennies plus tard, elles restent toujours aussi drôles et prenantes, notamment grâce à son sens de l’humour burlesque. 

Dune

De Denis Villeneuve

Avec  Timothée Chalamet, Rebecca Ferguson                                                                      Durée: 02H36

L’histoire de Paul Atreides, jeune homme aussi doué que brillant, voué à connaître un destin hors du commun qui le dépasse totalement. Car s’il veut préserver l’avenir de sa famille et de son peuple, il devra se rendre sur la planète la plus dangereuse de l’univers – la seule à même de fournir la ressource la plus précieuse au monde, capable de décupler la puissance de l’humanité. Tandis que des forces maléfiques se disputent le contrôle de cette planète, seuls ceux qui parviennent à dominer leur peur pourront survivre…

Samedi 16 octobre, 20H30

Mardi 19 octobre, 20H30

L’avis du Vendelais:  un chef-d’œuvre cinématographique dans la lignée de Star Wars. Visuellement incroyable. Le film à ne pas rater cette année!

Tout s’est bien passé

De François Ozon

Avec Sophie Marceau, André Dussollier                             A&E                                            Durée: 01H52

Le film est présenté en compétition au Festival de Cannes 2021

Adaptation du roman Tout s’est bien passé d’Emmanuèle Bernheim.

Emmanuèle, romancière épanouie dans sa vie privée et professionnelle, se précipite à l’hôpital, son père André vient de faire un AVC.
Fantasque, aimant passionnément la vie mais diminué, il demande à sa fille de l’aider à en finir.
Avec l’aide de sa sœur Pascale, elle va devoir choisir : accepter la volonté de son père ou le convaincre de changer d’avis.

Vendredi15 octobre, 20H30

Dimanche 17 octobre, 15H

L’avis du Vendelais: Film réaliste d’aujourd’hui. De très bons acteurs.

Courts métrages: COMPÉTITION

LES FILMS EN COMPÉTITION                                       Trois prix en lice            Tarif unique: 2 euros

Prix du Département  d’Ille-et Vilaine remis par un jury de professionnel

Prix avec le soutien du Crédit Mutuel de Bretagne décerné par le public (lors des séances du 14 octobre)

Prix CinéMA35 Prix attribué par un Jury-jeunes

12H20

de Gabriel Kaluszynski
Avec  Geoffrey Sauveaux et Mélodie Fontaine
7 min – 2020 – France

En rentrant chez lui, Geo découvre un post-it accroché sur la porte du frigo. Il est écrit à l’encre noire : « A 12h20, tu vas mourir. » L’horloge du salon indique 12h15. Soudain, un bruit sourd le fait sursauter.

CAMILLE ET MOI

de Marie Cogné
Avec Camille Hugues, Chloé Renaud
18min  – 2020 – France

Camille et moi retrace l’histoire d’un couple de femmes de 2003 à aujourd’hui à travers différents moments-clés de sa construction, depuis leur coming-out jusqu’à leur mariage, en passant par la naissance d’un enfant. On suit donc la genèse de cette famille tantôt dans des scènes de couple, tantôt à travers le regard des autres. Des images ou des mots, plus ou moins marquants, blessants ou drôles, s’enchaînent dans une multitude de scènes brèves, à différentes périodes, dans différents lieux, au fil des années.

CANCER SANS DEC

de Emilie Marsollat
Avec Anne Girouard, Canelle Carré-Cassaigne, Marina Tome
18 min – 2020 – France

C’est l’histoire de Jeanne, bizut en chimio, son infirmière et ses co-patients qui cherchent des solutions aux effets secondaires de la maladie. Attention ! ils ne parlent pas des nausées mais des « vrais » effets secondaires : les réactions de l’entourage…

LES DEUX COUILLONS

de Thibaut Segouin
Avec Sébastien Chassagne, Olivier Chantreau, Pascal Greggory
19 min – 2020 – France

Deux frères qui ne se sont pas parlés depuis plusieurs années, se rejoignent en Bretagne pour aller rendre visite à leur père qu’ils n’ont pas vu depuis encore plus longtemps. Cette quête parsemée d’incidents, les invitera à tenter de renouer les liens d’autrefois et à régler des comptes avec la vie

JE FUIS, DONC JE VIS

de David Rodrigues
Avec Raphaëlle Agogué, Saskia Dillais de Melo, Bertrand Nadler
8 min – 2020 – France

Le 24 décembre en milieu d’après-midi, Alexandra 35 ans prend une importante décision qui va bouleverser sa vie : partir de son domicile conjugal avec sa fille Léa. Elle lui demande de faire une promesse : ne rien dire à son père.

JE VEILLE SUR TOI

de Janek Tarkowski
Avec Gérard Chaillou, Clément Barthelet, Juliette Gernez, Guillaume Denaiffe.
15 min – 2019 – France

Nicolas, un retraité attaché à son indépendance, perd son autonomie suite à un problème cardiaque. Son fils Gabriel lui impose alors un robot pour l’assister, sans penser aux conséquences de son choix…

MATERNITE HEUREUSE

De Sylvie Gravagna et Loïc Maldonado
Avec Emilie Aubertot, Marina Boudra, Jessy Caillat, Françoise Cousin, Sylvie Gravagna, Carole Leblanc, Clémentine Lebocey, Maïna Madec, Lola Roskis Gingembre, Ingrid Talleux, Johanne Thibaut
11 min – 2020 – France

Paris. 1955. Une dizaine de femmes défilent dans le cabinet de leur gynécologue. Certaines sont enceintes malgré elles, d’autres ne veulent plus avoir d’enfants. Elles méconnaissent leur propre corps … mais leur appartient-il vraiment ? En quelques phrases, quelques silences, nous comprenons le sort des femmes avant l’avènement de la contraception féminine et de la légalisation de l’avortement.

Jeudi 14 octobre, 20H30