Tous les articles par tachenic

Une histoire d’amour et de désir

De Leyla Bouzid 

Avec Sami Outalbali, Zbeida Belhajamor                                              A&E                         Durée: 01H42

Le film est présenté à la Semaine Internationale de la Critique au Festival de Cannes 2021 et sera le film de clôture de la section

Ahmed, 18 ans, est français d’origine algérienne. Il a grandi en banlieue parisienne. Sur les bancs de la fac, il rencontre Farah, une jeune Tunisienne pleine d’énergie fraîchement débarquée de Tunis. Tout en découvrant un corpus de littérature arabe sensuelle et érotique dont il ne soupçonnait pas l’existence, Ahmed tombe très amoureux de cette fille, et bien que littéralement submergé par le désir, il va tenter d’y résister.

Dimanche 17 octobre, 20H30

L’avis du Vendelais: Un second long métrage très subtil sur les thèmes croisés de la littérature, du désir et de l’intégration de la jeunesse musulmane. Beaucoup de sensibilité. 

Ma mère est un gorille

De Linda Hambäck                                             A&E                                                                              Durée: 1H12

Ce que souhaite Jonna par dessus-tout, c’est de trouver une famille adoptive… elle accepterait n’importe quel parent qui puisse lui donner de l’amour. La surprise est de taille lorsqu’une femelle gorille se présente un jour à l’orphelinat pour être sa nouvelle maman !

Dimanche 17 octobre, 17H

L’avis du Vendelais: A partir de 7 ans. Film basé sur le roman jeunesse du même nom écrit en 2005 par Frida Nilsson.

 

 

Les mésaventures de Joé

De Vladimír Pikalík                     A&E               Tarif unique : 3 euros                                    Durée: 40 mn

Joe est un enfant à la curiosité et l’imagination débordantes. Toujours prêt à faire des expériences, il entraîne avec lui ses amis dans des aventures exaltantes dans lesquelles le rire mais aussi les catastrophes ne sont jamais loin.
Programme de 5 films :
Joe veut jouer avec ou sans jouet (6′) : Joe veut jouer mais à quoi donc ? Exigeant, il prend une série de décisions infructueuses qui le conduisent à de petites et de grandes catastrophes. Mais il découvre au final que les jouets ne sont pas les seuls moyens de se distraire.
Joe à la pêche (6′) : La pêche requiert du temps et de la patience. Mais, Joe arrive avec ses propres méthodes quelque peu originales. Elles ont de quoi faire honte aux pêcheurs expérimentés. Mais le succès va de pair avec l’envie.
Joe et la maison hantée (8′) : Au milieu de la forêt se cache une maison abandonnée devant laquelle Joe et ses amis participent. À la recherche d’un ballon égaré à l’intérieur, ils y découvrent, dans l’obscurité et la poussière, bien d’autres choses…
Joe au zoo (8′) : Joe et ses amis se rendent au zoo pour vivre la vie des singes. Mais ils perdent rapidement le contrôle de leur jeu qui va se transformer au final en véritable épreuve de survie.

Dimanche 17 octobre, 11H

L’avis du Vendelais: A partir de 3 ans. Cinq courts métrages réalisés dans les années 1980 . Toutes ces histoires sont réalisées sans paroles et quatre décennies plus tard, elles restent toujours aussi drôles et prenantes, notamment grâce à son sens de l’humour burlesque. 

Dune

De Denis Villeneuve

Avec  Timothée Chalamet, Rebecca Ferguson                                                                      Durée: 02H36

L’histoire de Paul Atreides, jeune homme aussi doué que brillant, voué à connaître un destin hors du commun qui le dépasse totalement. Car s’il veut préserver l’avenir de sa famille et de son peuple, il devra se rendre sur la planète la plus dangereuse de l’univers – la seule à même de fournir la ressource la plus précieuse au monde, capable de décupler la puissance de l’humanité. Tandis que des forces maléfiques se disputent le contrôle de cette planète, seuls ceux qui parviennent à dominer leur peur pourront survivre…

Samedi 16 octobre, 20H30

Mardi 19 octobre, 20H30

L’avis du Vendelais:  un chef-d’œuvre cinématographique dans la lignée de Star Wars. Visuellement incroyable. Le film à ne pas rater cette année!

Tout s’est bien passé

De François Ozon

Avec Sophie Marceau, André Dussollier                             A&E                                            Durée: 01H52

Le film est présenté en compétition au Festival de Cannes 2021

Adaptation du roman Tout s’est bien passé d’Emmanuèle Bernheim.

Emmanuèle, romancière épanouie dans sa vie privée et professionnelle, se précipite à l’hôpital, son père André vient de faire un AVC.
Fantasque, aimant passionnément la vie mais diminué, il demande à sa fille de l’aider à en finir.
Avec l’aide de sa sœur Pascale, elle va devoir choisir : accepter la volonté de son père ou le convaincre de changer d’avis.

Vendredi15 octobre, 20H30

Dimanche 17 octobre, 15H

L’avis du Vendelais: Film réaliste d’aujourd’hui. De très bons acteurs.

Courts métrages: COMPÉTITION

LES FILMS EN COMPÉTITION                                       Trois prix en lice            Tarif unique: 2 euros

Prix du Département  d’Ille-et Vilaine remis par un jury de professionnel

Prix avec le soutien du Crédit Mutuel de Bretagne décerné par le public (lors des séances du 14 octobre)

Prix CinéMA35 Prix attribué par un Jury-jeunes

12H20

de Gabriel Kaluszynski
Avec  Geoffrey Sauveaux et Mélodie Fontaine
7 min – 2020 – France

En rentrant chez lui, Geo découvre un post-it accroché sur la porte du frigo. Il est écrit à l’encre noire : « A 12h20, tu vas mourir. » L’horloge du salon indique 12h15. Soudain, un bruit sourd le fait sursauter.

CAMILLE ET MOI

de Marie Cogné
Avec Camille Hugues, Chloé Renaud
18min  – 2020 – France

Camille et moi retrace l’histoire d’un couple de femmes de 2003 à aujourd’hui à travers différents moments-clés de sa construction, depuis leur coming-out jusqu’à leur mariage, en passant par la naissance d’un enfant. On suit donc la genèse de cette famille tantôt dans des scènes de couple, tantôt à travers le regard des autres. Des images ou des mots, plus ou moins marquants, blessants ou drôles, s’enchaînent dans une multitude de scènes brèves, à différentes périodes, dans différents lieux, au fil des années.

CANCER SANS DEC

de Emilie Marsollat
Avec Anne Girouard, Canelle Carré-Cassaigne, Marina Tome
18 min – 2020 – France

C’est l’histoire de Jeanne, bizut en chimio, son infirmière et ses co-patients qui cherchent des solutions aux effets secondaires de la maladie. Attention ! ils ne parlent pas des nausées mais des « vrais » effets secondaires : les réactions de l’entourage…

LES DEUX COUILLONS

de Thibaut Segouin
Avec Sébastien Chassagne, Olivier Chantreau, Pascal Greggory
19 min – 2020 – France

Deux frères qui ne se sont pas parlés depuis plusieurs années, se rejoignent en Bretagne pour aller rendre visite à leur père qu’ils n’ont pas vu depuis encore plus longtemps. Cette quête parsemée d’incidents, les invitera à tenter de renouer les liens d’autrefois et à régler des comptes avec la vie

JE FUIS, DONC JE VIS

de David Rodrigues
Avec Raphaëlle Agogué, Saskia Dillais de Melo, Bertrand Nadler
8 min – 2020 – France

Le 24 décembre en milieu d’après-midi, Alexandra 35 ans prend une importante décision qui va bouleverser sa vie : partir de son domicile conjugal avec sa fille Léa. Elle lui demande de faire une promesse : ne rien dire à son père.

JE VEILLE SUR TOI

de Janek Tarkowski
Avec Gérard Chaillou, Clément Barthelet, Juliette Gernez, Guillaume Denaiffe.
15 min – 2019 – France

Nicolas, un retraité attaché à son indépendance, perd son autonomie suite à un problème cardiaque. Son fils Gabriel lui impose alors un robot pour l’assister, sans penser aux conséquences de son choix…

MATERNITE HEUREUSE

De Sylvie Gravagna et Loïc Maldonado
Avec Emilie Aubertot, Marina Boudra, Jessy Caillat, Françoise Cousin, Sylvie Gravagna, Carole Leblanc, Clémentine Lebocey, Maïna Madec, Lola Roskis Gingembre, Ingrid Talleux, Johanne Thibaut
11 min – 2020 – France

Paris. 1955. Une dizaine de femmes défilent dans le cabinet de leur gynécologue. Certaines sont enceintes malgré elles, d’autres ne veulent plus avoir d’enfants. Elles méconnaissent leur propre corps … mais leur appartient-il vraiment ? En quelques phrases, quelques silences, nous comprenons le sort des femmes avant l’avènement de la contraception féminine et de la légalisation de l’avortement.

Jeudi 14 octobre, 20H30

 

Respect

De  Liesl Tommy

Avec Jennifer Hudson, Forest Whitaker                            V.O                                           Durée: 02H25

Le film suit l’ascension de la carrière d’Aretha Franklin, de ses débuts d’enfant de chœur dans l’église de son père à sa renommée internationale. RESPECT est la remarquable réelle histoire retraçant le parcours de cette icône de la musique.

Mardi 12 octobre, 20H30

L’avis du Vendelais :  Biopic très intéressant.Jennifer Hudson est remarquable.

Mourir peut attendre

De Cary Fukunaga

 Avec Daniel Craig, Rami Malek, Léa Seydoux                                                                        Durée: 02H43

 

James Bond a quitté les services secrets et coule des jours heureux en Jamaïque. Mais sa tranquillité est de courte durée car son vieil ami Felix Leiter de la CIA débarque pour solliciter son aide : il s’agit de sauver un scientifique qui vient d’être kidnappé. Mais la mission se révèle bien plus dangereuse que prévu et Bond se retrouve aux trousses d’un mystérieux ennemi détenant de redoutables armes technologiques…

 

L’avis du Vendelais : Le retour de James Bond

Ciné-Campagne Edition 2019

Ciné-campagne 2019 est terminé.

…..   LA  CAMPAGNE   SOLIDAIRE

  Nous  somme  très  heureux  de  la réussite  de   cette 14ème
édition   !

                  Elle comble  nos  espoirs   et répond pleinement   
à  l’objectif  souhaité   :    LA   SOLIDARITÉ

                 La  programmation   a  été   très  appréciée , pour 
sa  diversité  , pour  la qualité des  rencontres   et pour   la 
sympathie  des intervenants !
  De  nouveaux  films  ,  originaux  , singuliers et 
surprenants     ont  trouvé  leur  place  et  leur  public grâce  à 
leur  richesse artistique et aussi  grâce à l’invitation  à  la réflexion

                     Les  échanges   après  chaque  film   ont
largement  répondu  à  l’attente   « légitime  »  de  chacun  de vous  
  amis  public  du  Vendelais  !

                      Avec  tous  nos  remerciements   sincères nous
vous  donnons  déjà  rendez-vous    à  la prochaine  édition      
……….à partir  du  26 novembre  2020…..!

                    En  attendant   suivez  notre  programmation   
vous  y  trouverez  tout  au  long  de  l’année  quantité  de très   bons  films  et  de   soirées  débats   ……..

                     MERCI   à  vous  TOUS        et  Bonnes Fêtes   de
fin  d’année

                                                Amitiés

 

 

  • DSC_0197 (FILEminimizer)
  • DSC_0198 (FILEminimizer)
  • DSC_0199 (FILEminimizer)
  • DSC_0200 (FILEminimizer)
  • DSC_0201 (FILEminimizer)
  • DSC_0202 (FILEminimizer)
  • DSC_0203 (FILEminimizer)
  • DSC_0204 (FILEminimizer)
  • DSC_0205 (FILEminimizer)
  • DSC_0206 (FILEminimizer)
  • DSC_0207 (FILEminimizer)
  • DSC_0209 (FILEminimizer)
  • DSC_0210 (FILEminimizer)
  • DSC_0211 (FILEminimizer)
  • DSC_0215 (FILEminimizer)
  • DSC_0216 (FILEminimizer)
  • DSC_0217 (FILEminimizer)
  • DSC_0219 (FILEminimizer)
  • DSC_0220 (FILEminimizer)
  • DSC_0221 (FILEminimizer)
  • DSC_0222 (FILEminimizer)
  • DSC_0223 (FILEminimizer)
  • DSC_0225 (FILEminimizer)
  • DSC_0226 (FILEminimizer)
  • DSC_0227 (FILEminimizer)
  • DSC_0231 (FILEminimizer)
  • DSC_0232 (FILEminimizer)
  • image carousel
  • DSC_0234 (FILEminimizer)
bootstrap carousel by WOWSlider.com v8.8

 

 

Vu, Lu, Entendu…

19/11/2019

« Ciné campagne » : un festival pour faire avancer une « campagne solidaire »

A partir de ce jeudi 21 jeudi et jusqu’au 1er décembre, un petit groupe de passionnés emmenés par Roland Berhault, agriculteur retraité, propose une nouvelle fois – c’est la 14e édition – une initiative originale et constructive. Dans le bourg de Châtillon-en-Vendelais, non loin de Rennes, le festival Ciné Campagne aura pour thème « la campagne solidaire » : films, débats, prix du public et dégustations pour réfléchir à la vie des agriculteurs et du monde rural aujourd’hui, et « montrer ce qui se vit de bien autour de nous ».

Français ou étrangers, près d’une vingtaine de films, documentaires, portraits et films pour jeune public seront ainsi proposés en soirée, l’après-midi ou le week-end. Figurent notamment au programme : « Les réfugiés de Saint-Jouin » (l’histoire vraie d’un bourg qui accueille des réfugiés), « Vachement normande » (« pour ceux qui aiment les éleveurs et les vaches », précédé d’un film sur le bien-être animal et suivi d’une dégustation), « Demain l’abeille, la dette humaine » (des apiculteurs pointent un certain nombre de problèmes), « Le chanvre à Sougéal » (la commune relance des animations autour de ce qui fut une culture traditionnelle) ou encore l’incontournable « Au nom de la terre »,

Le tout est projeté sur écran panoramique, en son Dolby digital, dans le cinéma local qui doit son existence à la ténacité de l’abbé Alphonse Simon : réalisateur du film « Mon village », une référence toujours visible à la cinémathèque de Bretagne et à Châtillon, ce prêtre a créé la salle en 1963 et organisé de multiples kermesses pour la financer, rappellent le président de l’Association culturelle du Vendelais et Bernard Hommerie, autre pilier du festival.

Des débats respectant les diverses sensibilités

Des projections sont suivies de débats, avec les réalisateurs ou des intervenants compétents pour échanger dans le respect, « la convivialité et la générosité » autour de la vie du monde rural et des agriculteurs en particulier. Et ce « tout en préservant les sensibilités », souligne Roland Berhault, car il y a « une souffrance profonde des agriculteurs. Mes collègues en prennent plein la gueule » quand certaines de leurs méthodes de travail sont mises en question. « C’est un problème de société, les consommateurs aussi sont responsables. »

Pourtant, ces mises en causes sont celles de parents ou d’enseignants inquiets, mais aussi d’agriculteurs dont la santé a été dégradée par l’usage de pesticides. « Oui, mais les agriculteurs bios sont solidaires des collègues quand on critique la profession », affirme-t-il. Selon lui une partie du problème vient de ce que les agriculteurs « qui ont créé après la guerre des outils formidables, comme les coopératives, ont petit à petit été évincés par des non agriculteurs très bien formés sur d’autres questions. Les agriculteurs ont perdu la maîtrise du jeu, l’industrie agroalimentaire et les grandes surfaces ont pris la main. »

Devant tous les défis du futur proche, comme la désertification des terres, il résume : « L’initiative Ciné campagne, c’est pour apporter notre pierre à la recherche de solutions et à la réconciliation des différentes catégories sociales. »

Thierry Boussier

Programme et infos sur le blog du cinéma Le Vendelais.

Tarif normal 6 €. Tarif réduit pour jeunes et séniors.

CINÉ CAMPAGNE ÉDITION 2018

13ème Édition Ciné-Campagne
 Regardez un petit aperçu en vidéo.

 

 

Retour en images sur la première semaine de Ciné-Campagne

  • DSC_0636 (FILEminimizer)
  • DSC_0502 (FILEminimizer)
  • DSC_0504 (FILEminimizer)
  • DSC_0514 (FILEminimizer)
  • DSC_0518 (FILEminimizer)
  • DSC_0519 (FILEminimizer)
  • DSC_0521 (FILEminimizer)
  • DSC_0525 (FILEminimizer)
  • DSC_0527 (FILEminimizer)
  • DSC_0531 (FILEminimizer)
  • DSC_0533 (FILEminimizer)
  • DSC_0539 (FILEminimizer)
  • DSC_0544 (FILEminimizer)
  • DSC_0546 (FILEminimizer)
  • DSC_0550 (FILEminimizer)
  • DSC_0552 (FILEminimizer)
  • DSC_0556 (FILEminimizer)
  • DSC_0569 (FILEminimizer)
  • DSC_0582 (FILEminimizer)
  • DSC_0594 (FILEminimizer)
  • image slider
  • DSC_0627 (FILEminimizer)
bootstrap carousel by WOWSlider.com v8.7

 

Continuons à feuilleter l’album de Ciné-Campagne 2018

  • DSC_0662 (FILEminimizer)
  • DSC_0002 (FILEminimizer)
  • DSC_0005 (FILEminimizer)
  • DSC_0006 (FILEminimizer)
  • DSC_0007 (FILEminimizer)
  • DSC_0010 (FILEminimizer)
  • DSC_0012 (FILEminimizer)
  • DSC_0018 (FILEminimizer)
  • DSC_0021 (FILEminimizer)
  • DSC_0024 (FILEminimizer)
  • DSC_0025 (FILEminimizer)
  • DSC_0027 (FILEminimizer)
  • DSC_0029 (FILEminimizer)
  • DSC_0030 (FILEminimizer)
  • DSC_0049 (FILEminimizer)
  • DSC_0052 (FILEminimizer)
  • DSC_0054 (FILEminimizer)
  • DSC_0063 (FILEminimizer)
  • DSC_0064 (FILEminimizer)
  • DSC_0065 (FILEminimizer)
  • DSC_0068 (FILEminimizer)
  • DSC_0074 (FILEminimizer)
  • DSC_0076 (FILEminimizer)
  • DSC_0077 (FILEminimizer)
  • DSC_0081 (FILEminimizer)
  • DSC_0083 (FILEminimizer)
  • DSC_0084 (FILEminimizer)
  • DSC_0087 (FILEminimizer)
  • DSC_0088 (FILEminimizer)
  • DSC_0094 (FILEminimizer)
  • DSC_0653 (FILEminimizer)
  • DSC_0654 (FILEminimizer)
  • DSC_0655 (FILEminimizer)
  • DSC_0657 (FILEminimizer)
  • DSC_0658 (FILEminimizer)
  • DSC_0659 (FILEminimizer)
  • wowslideshow
  • DSC_0661 (FILEminimizer)
http://wowslider.com/ by WOWSlider.com v8.7

Merci à tous les intervenants et à vous fidèle public du Vendelais !

  

 

 

Janvier 2018 au Vendelais

Bon début d’année 2018 au VENDELAIS avec les 2 rencontres-débats :
Le maître est l’enfant
et
L’intelligence des arbres.
Merci à vous spectateurs et intervenants

  • DSC_0464 (FILEminimizer)
  • DSC_0438  (FILEminimizer)
  • DSC_0438 (FILEminimizer)
  • DSC_0439 (FILEminimizer)
  • DSC_0440 (FILEminimizer)
  • DSC_0441 (FILEminimizer)
  • DSC_0442 (FILEminimizer)
  • DSC_0443 (FILEminimizer)
  • DSC_0444 (FILEminimizer)
  • DSC_0445 (FILEminimizer)
  • DSC_0446 (FILEminimizer)
  • DSC_0447 (FILEminimizer)
  • DSC_0448 (FILEminimizer)
  • DSC_0449 (FILEminimizer)
  • DSC_0450 (FILEminimizer)
  • DSC_0451 (FILEminimizer)
  • DSC_0452 (FILEminimizer)
  • DSC_0453 (FILEminimizer)
  • DSC_0454 (FILEminimizer)
  • DSC_0455 (FILEminimizer)
  • DSC_0456 (FILEminimizer)
  • DSC_0457 (FILEminimizer)
  • DSC_0458 (FILEminimizer)
  • DSC_0459 (FILEminimizer)
  • DSC_0460 (FILEminimizer)
  • DSC_0461 (FILEminimizer)
  • jquery slideshow
  • DSC_0463 (FILEminimizer)
responsive slider by WOWSlider.com v8.7

En partenariat avec Roland Berhault, président du cinéma, la Jeune chambre économique a organisé une soirée d’information sur la future école alternative.

Le projet

« Je connais un peu la méthode Montessori et je suis présente ce soir pour découvrir le projet dans le territoire », a expliqué Sandrine, enseignante de CP CE1. Mercredi, une soirée débat après la projection du film, Le maître est l’enfant, était programmée au cinéma. « Un film qui montre un exemple de ce que pourrait être ce type d’école au quotidien », a déclaré Catherine Latrompette, à l’initiative du projet d’ouverture de l’école Berlioz dans le territoire.

Dans la salle, sur les 149 spectateurs, on comptait pas mal d’enseignantes. « C’est l’occasion de voir comment cela fonctionne et, pourquoi pas, d’adopter certaines pratiques dans ma classe pour apporter plus d’autonomie aux élèves », a souligné Laetitia.

Des Atsem, auxiliaires de vie scolaire, ainsi que des jeunes parents, étaient également présents. « J’ai un enfant en bas âge et je suis intéressée par ce projet. C’est une manière d’éduquer pour rendre l’enfant plus autonome », a indiqué Delphine.

Pas encore de date d’ouverture

De jeunes parents, et aussi des grands-parents, des assistantes maternelles étaient intéressés par le projet. « C’est bien d’en savoir toujours plus », a confirmé Monique, enseignante en retraite. « Nous sommes là pour prendre des idées, car la méthode Montessori, ce n’est pas que l’école. C’est une méthode et c’est bien de s’en informer pour les enfants et voire nos petits-enfants », ont confié Marie-Françoise et Régine, assistantes maternelles.

« Nous ouvrirons l’école à Montautour, mais nous ne connaissons pas encore la date d’ouverture. Une école de deux niveaux, les 3-6 ans et les 6-11 ans », a assuré Catherine Latrompette. Les locaux sont en rénovation et d’autres en construction. « Tout dépend maintenant de la municipalité. »

L’ouverture aura lieu « dès que les locaux seront prêts ». L’équipe est en phase de recrutement et, dans un premier temps, l’école ouvrira avec cinq équivalents temps pleins. 140 enfants sont déjà pré-inscrits, qui proviennent de différentes communes et ce, au-delà de la communauté de communes. (source : journal Ouest France)

 

 

 

CINÉ -CAMPAGNE 12 ème ÉDITION

#ff0000; »>Ciné-Campagne : C’est fini

Ciné-Campagne 12ème édition est terminée : un grand merci à vous spectateurs, intervenants, bénévoles qui avez  fait de cette 12ème édition un succès 

MERCI

Soirée de clôture

  • DSC_0421 (FILEminimizer)
  • DSC_0375 (FILEminimizer)
  • DSC_0377 (FILEminimizer)
  • DSC_0379 (FILEminimizer)
  • DSC_0380 (FILEminimizer)
  • DSC_0382 (FILEminimizer)
  • DSC_0383 (FILEminimizer)
  • DSC_0386 (FILEminimizer)
  • DSC_0388 (FILEminimizer)
  • DSC_0389 (FILEminimizer)
  • DSC_0392 (FILEminimizer)
  • DSC_0393 (FILEminimizer)
  • DSC_0396 (FILEminimizer)
  • DSC_0397 (FILEminimizer)
  • DSC_0400 (FILEminimizer)
  • DSC_0403 (FILEminimizer)
  • DSC_0411 (FILEminimizer)
  • bootstrap carousel
  • DSC_0418 (FILEminimizer)
css slider by WOWSlider.com v8.7

Petit paysan
un film d’Hubert Charuel

  • DSC_0374 (FILEminimizer)
  • DSC_0328 (FILEminimizer)
  • DSC_0330 (FILEminimizer)
  • DSC_0332 (FILEminimizer)
  • DSC_0335 (FILEminimizer)
  • DSC_0336 (FILEminimizer)
  • DSC_0337 (FILEminimizer)
  • DSC_0340 (FILEminimizer)
  • DSC_0343 (FILEminimizer)
  • DSC_0344 (FILEminimizer)
  • DSC_0346 (FILEminimizer)
  • DSC_0347 (FILEminimizer)
  • DSC_0349 (FILEminimizer)
  • DSC_0351 (FILEminimizer)
  • DSC_0352 (FILEminimizer)
  • DSC_0354 (FILEminimizer)
  • DSC_0355 (FILEminimizer)
  • DSC_0357 (FILEminimizer)
  • DSC_0358 (FILEminimizer)
  • DSC_0359 (FILEminimizer)
  • DSC_0361 (FILEminimizer)
  • DSC_0363 (FILEminimizer)
  • wow slider
  • DSC_0373 (FILEminimizer)
css slider by WOWSlider.com v8.7

Quelques images de la soirée
« Les voleurs de feu »
avec la réalisatrice Brigitte Chevet

  • DSC_0323 (FILEminimizer)
  • DSC_0307 (FILEminimizer)
  • DSC_0309 (FILEminimizer)
  • DSC_0310 (FILEminimizer)
  • DSC_0313 (FILEminimizer)
  • DSC_0316 (FILEminimizer)
  • DSC_0317 (FILEminimizer)
  • DSC_0318 (FILEminimizer)
  • DSC_0319 (FILEminimizer)
  • DSC_0320 (FILEminimizer)
  • wowslideshow
  • DSC_0322 (FILEminimizer)
http://wowslider.net/ by WOWSlider.com v8.7

Retour en images sur la soirée de jeudi 30 novembre

« L’éveil de la permaculture »

  • DSC_0302 (FILEminimizer)
  • DSC_0303 (FILEminimizer)
  • DSC_0290 (FILEminimizer)
  • DSC_0292 (FILEminimizer)
  • DSC_0293 (FILEminimizer)
  • DSC_0294 (FILEminimizer)
  • DSC_0295 (FILEminimizer)
  • DSC_0296 (FILEminimizer)
  • jquery carousel
  • DSC_0300 (FILEminimizer)
wow slider by WOWSlider.com v8.7

L’agriculture
Nouveaux enjeux, nouveaux défis
Mercredi 29 novembre
Soirée animée par Jean-Yves Dagnet

  • DSC_0287 (FILEminimizer)
  • DSC_0272 (FILEminimizer)
  • DSC_0273 (FILEminimizer)
  • DSC_0274 (FILEminimizer)
  • DSC_0275 (FILEminimizer)
  • DSC_0276 (FILEminimizer)
  • DSC_0277 (FILEminimizer)
  • DSC_0278 (FILEminimizer)
  • DSC_0280 (FILEminimizer)
  • DSC_0281 (FILEminimizer)
  • DSC_0282 (FILEminimizer)
  • DSC_0283 (FILEminimizer)
  • jquery slider
  • DSC_0286 (FILEminimizer)
bootstrap slider by WOWSlider.com v8.7

Pour arrêter le diaporama, utilisez le pointeur de votre souris

Des lois et des hommes
documentaire de Loïc Jourdain
Lundi 27 novembre 2017

Encore une rencontre exceptionnelle avec notre public au VENDELAIS

Festival « Ciné Campagne » : la ruralité dans l’objectif

 

  Salle comble au VENDELAIS
samedi 25 novembre 2017
pour le film de la réalisatrice  
  Anne Gintzburger

« Les champs de la colère »

avec les foulards noirs et Manon.

Paroles de spectateurs :

« Passionnant, émouvant, réconfortant.  
Nous avons vécu quelque chose de très exceptionnelle ce soir !! »

  • DSC_0246 (FILEminimizer)
  • 20171126_120022 (FILEminimizer)
  • 20171126_120057 (FILEminimizer)
  • DSC_0196 (FILEminimizer)
  • DSC_0197 (FILEminimizer)
  • DSC_0198 (FILEminimizer)
  • DSC_0199 (FILEminimizer)
  • DSC_0200 (FILEminimizer)
  • DSC_0201 (FILEminimizer)
  • DSC_0202 (FILEminimizer)
  • DSC_0203 (FILEminimizer)
  • DSC_0204 (FILEminimizer)
  • DSC_0205 (FILEminimizer)
  • DSC_0206 (FILEminimizer)
  • DSC_0207 (FILEminimizer)
  • DSC_0208 (FILEminimizer)
  • DSC_0209 (FILEminimizer)
  • DSC_0210 (FILEminimizer)
  • DSC_0211 (FILEminimizer)
  • DSC_0212 (FILEminimizer)
  • DSC_0213 (FILEminimizer)
  • DSC_0214 (FILEminimizer)
  • DSC_0215 (FILEminimizer)
  • DSC_0216 (FILEminimizer)
  • DSC_0217 (FILEminimizer)
  • DSC_0218 (FILEminimizer)
  • DSC_0219 (FILEminimizer)
  • DSC_0220 (FILEminimizer)
  • DSC_0221 (FILEminimizer)
  • DSC_0222 (FILEminimizer)
  • DSC_0223 (FILEminimizer)
  • DSC_0224 (FILEminimizer)
  • DSC_0225 (FILEminimizer)
  • DSC_0226 (FILEminimizer)
  • DSC_0227 (FILEminimizer)
  • DSC_0228 (FILEminimizer)
  • DSC_0229 (FILEminimizer)
  • DSC_0230 (FILEminimizer)
  • DSC_0231 (FILEminimizer)
  • DSC_0232 (FILEminimizer)
  • DSC_0233 (FILEminimizer)
  • DSC_0234 (FILEminimizer)
  • DSC_0235 (FILEminimizer)
  • DSC_0236 (FILEminimizer)
  • DSC_0237 (FILEminimizer)
  • DSC_0238 (FILEminimizer)
  • DSC_0239 (FILEminimizer)
  • DSC_0240 (FILEminimizer)
  • DSC_0241 (FILEminimizer)
  • DSC_0242 (FILEminimizer)
  • DSC_0243 (FILEminimizer)
  • jquery slider
  • DSC_0245 (FILEminimizer)
http://wowslider.net/ by WOWSlider.com v8.7
 

Pour arrêter le diaporama pointer la souris sur l’image

Samedi 2 décembre 20h15
Nouvelle rencontre avec intervenants
« Les champs de la colère »
A ne pas rater



 
                

 

FEMME PAYSANNE

Dernière bouvière, actrice d’un jour. « La vie, l’amour, les vaches ». Femme Paysanne, le film de René Duranton a fait « un tabac » au Vendelais ce vendredi 27 janvier 2017. Merci à vous Public , fidèle à nos rendez-vous

 

 

Session de rattrapage en commandant le DVD du film auprès de votre cinéma
« Le VENDELAIS »  02 99 76 00 12.

Pour vous remémorer ce très beau film, vous pouvez ré-écouter ici la chanson originale de Paco Alejo  interprétée par  Fred Brun.

MÉDECIN DE CAMPAGNE

Rencontre-débat du 22 avril 2016 autour du film « Médecin de campagne ».

MÉDECIN DE CAMPAGNE : Une soirée très passionnante !

Tout d’abord un film de grande qualité Très bien réalisé ! Mais pouvait-il en être autrement puisque Thomas Lilti est lui-même médecin !
Beaucoup de sujets y sont abordés et ..(réactions des spectateurs ) si , au cours du débat , on avait abordé tous ces sujets …on y aurait passé la nuit !
Plus de 110 spectateurs étaient présents et pas un seul n’a quitté la salle au moment du débat ! Les deux médecins et l’interne présents ont, en toute simplicité, commenté ce film et surtout ils ont répondu à toutes les judicieuses remarques du public . Il faut reconnaitre que le sujet était bien à sa place : plusieurs communes se demandent comment elles vont pouvoir assurer la présence d’un médecin de proximité lorsque celui-ci est parti et que on ne trouve pas de remplaçant !
Le film et surtout le débat ont donné plusieurs pistes de réflexion :
Les jeunes médecins ne veulent plus être submergés de consultations ; 60 actes par jour : non ce n’est plus possible ..Pour le bien du médecin et aussi pour le bien du patient !
Nous vivons en ce moment les conséquences de la diminution drastique du « Numérus- Clausus » décrété il y a maintenant plus de 20 ans ! Trop peu de médecins sont formés et …évidemment il y a aujourd’hui des déserts médicaux ( même les villes importantes sont touchées )
Les communes rurales se démènent pour garder et enrichir des pôles santé : ET ça ne marche pas. les médecins ne restent pas ou ne viennent pas Pourquoi ?

De l’échange et de la discussion est sorti un éclairage nouveau :
Ce ne sont pas les structures ou les équipements qui font venir les médecins en zone rurale Même si tout y est : locaux , infirmières , pharmacie , kiné, etc. Bien souvent un médecin se sent isolé et subit une pression dans cet ensemble.
Contrairement à ce que nous souhaitons (sans doute tous un peu ) nous n’aurons plus un médecin par commune .. Ce qui n’est d’ailleurs pas le cas aujourd’hui .
Il semblerait que l’avenir s’oriente vers des équipes de médecins qui se forment spontanément autour d’un idéal commun : durée de travail, vie de famille, vie communautaire ou associative ; souvent autour d’un médecin un peu plus âgé et qui accueille beaucoup de stagiaires .
Qui peut suggérer cette démarche ? Dans quelle commune le terreau est-il favorable ? Y-a-t-il des modèles de réussite ?

Pas de réponses toutes faites …..! Là aussi osons inventer un avenir !
Voilà le message discret de cette superbe soirée !

MERCI A nos intervenants et MERCI à VOUS PUBLIC GENEREUX

Compostelle le chemin de vie

Encore une belle rencontre au VENDELAIS ce vendredi 4 mars autour du film
Compostelle le chemin de la vie
UN FILM QUI PORTE UN REGARD DE TOLÉRANCE ET D’OUVERTURE SUR LE MONDE

Un grande merci à Fabrice, Bernard (Agir pour Eva), Martine , Claude et Arsène pour leurs témoignages

Pour plus d’informations, contactez la déléguée départementale de l’association:
illeetvilaine@compostelle-bretagne.fr

Également nous vous conseillons la lecture de l’excellent livre (en livre de poche) « Marcher pour aimer » de Gérard Trèves
Et pour reprendre une citation de Raymond Devos :

« Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche, quand l’un avance, l’autre veut le dépasser et moi comme un imbécile je marche »

Alors bon chemin à tous !!!!!

Retour sur les animations

Ciné-Campagne 10ème édition

en images

 

« 50 ans de passion et de bénévolat »

AFFICHES 50 ans OK

« 50 ans du Cinéma le Vendelais »

ça se fête

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Rencontre autour du film « Pourquoi j’ai pas mangé mon père? »

Regards sur les animations

 

 

 

BONNES VACANCES A TOUS

Le Vendelais fait relâche et reprendra ses programmes le jeudi 27 août 2015. En attendant, nous vous remercions pour votre fidélité. Les bénévoles vont en profiter pour préparer et fêter avec vous les cinquante ans de la salle le 3 et 4 octobre prochain.

img119 (3)
Article Ouest France lundi 21 juillet 2015

La façade du cinéma le Vendelais après rénovation

Au programme : table ronde, film en avant première avec l’équipe du film, lâcher de ballons, animation musicale avec le bagad d’Argentré-du-Plessis, un grand fest-deiz, restauration sur place. La municipalité, les commerçants de Châtillon, l’ensemble des bénévoles se mobilisent pour vous faire vivre ce moment inoubliable. Pour plus d’informations: un seul numéro 02 99 76 00 12.

Le temps de quelques jours

Réalisé par Nicolas Gayraud film classé Art & Essai
Durée 1h17
Mercredi 1er avril 20h30 Rencontre
dimanche 5 avril 15h00
Loin des clichés, les sœurs de l’Abbaye de Bonneval se confient et surprennent par leurs réflexions sur la société, la consommation, le rapport au temps. Première et unique caméra à entrer au sein de l’ordre Cistercien de la Stricte Observance, elle nous fait découvrir des femmes à la philosophie étonnamment moderne en plein cœur d’une abbaye séculaire.
L’avis du Vendelais : rencontre avec Nicolas Gayraud le mercredi 1er avril .Superbe film à découvrir. Pour tous.

SÉLECTION COURTS MÉTRAGES

37-4 2

37°4 S
De nos jours, à Tristan da Cunha : 270 personnes vivent sur cette petite île perdue au milieu de l’Océan Atlantique. Nick et Anne, deux adolescents, se connaissent depuis toujours, et sont amoureux depuis l’enfance.
Mais Anne a choisi de partir étudier en Angleterre, à 6152 miles de Tristan

aissaAïssa
Aïssa est Congolaise. Elle est en situation irrégulière sur le territoire français. Elle dit avoir moins de dix-huit ans mais les autorités la croient majeure. Afin de déterminer si elle est expulsable, un médecin va examiner son anatomie.

beach 2BEACH FLAGS
Vida, une nageuse sauveteuse iranienne de dix-huit ans, va devoir choisir entre décrocher la première place pour une compétition internationale en Australie ou aider une amie.

Pourquoi j’ai pas mangé mon père ?

Réalisé par Jamel Debbouze
Avec Jamel Debbouze, Mélissa Theuriau, Arié Elmale durée : 1h40

Film d’Animation
pourquoi je n'ai pas mange mon pere

L’histoire trépidante d’Edouard, fils aîné du roi des simiens (les pré-humains), qui, considéré à sa naissance comme trop malingre, est rejeté par sa tribu. Il grandit loin d’eux, auprès de son ami Ian, et, incroyablement ingénieux, il découvre le feu, la chasse, l’habitat moderne, l’amour et même… l’espoir. Généreux il veut tout partager, révolutionne l’ordre établi, et mène son peuple avec éclat et humour vers la véritable humanité… celle où on ne mange pas son père.

Festival de cinéma

Festival de cinéma
Du 18 au 29 mars 2015

cinema 35 en fete
Affiche du festival

Au programme, sur 12 jours, des centaines de films à l’affiche dans les salles du réseau CinéMA 35, au tarif de 3,50 €.

Parmi ces films, des inédits, des avants-premières, une compétition de courts-métrages, une sélection publics jeunes, des ciné-concerts, et comme toujours de nombreux invités, des rencontres…

En guise de fil rouge cette année, la thématique « Un festival de Premières fois » permettra de voir ou revoir des films signés par des cinéastes émergents, de découvrir de nouveaux visages d’acteurs et d’actrices…

CinéMA35 en fête au Vendelais

TOKYO FIANCEE
Réalisé par Stefan Liberski
Avec Pauline Etienne, Taichi Inoue, Julie Le Breton durée :1h40
Jeudi 19 mars 20h30(Rencontre – débat)
Le réalisateur sera présent
La tête pleine de rêves, Amélie, 20 ans, revient dans le Japon de son enfance. Elle propose des cours particuliers de français et rencontre Rinri, son premier et unique élève, un jeune Japonais qui devient bientôt son amant. A travers les surprises, bonheurs et déboires de ce choc culturel drôle et poétique, nous découvrons une Amélie toute en spontanéité et tendresse, qui allie la grâce d’un ikebana à l’espièglerie d’un personnage de manga.
L’avis du vendelais: Excellente comédie. Inspirée du roman ( Ni d’Eve ni d’Adam ) d’A. Nothon. Parténariat avec la médiathèque  et animé par Emilie de CinéMA 35.

 

 

SALTO MORTALE
Réalisé par Guillaume Kozakiewiez
Avec Antoine Rigot, Agathe Olivier durée : 1h34 en V.F. Classé A&E
Mardi 24 mars 20h30
En 2000, Antoine Rigot, funambule virtuose, est victime d’un accident qui le condamne à la paralysie qu’il n’aura de cesse de dompter. Plutôt que de s’éloigner de la scène, cet incident l’incite à devenir à la fois l’objet et le sujet de ses spectacles. Renaît peu à peu le désir de flirter avec l’équilibre. Chute et renaissance d’un funambule, humble et courageux. L’avis du Vendelais: Superbe portrait documentaire. Rencontre – échange avec le réalisateur. A ne pas manquer. Adultes et ados

Soirée Courts métrages
(compétition- vote du public)
Jeudi 26 mars 20h30

Le programme

DIAGNOSTIC De Fabrice Bracq
Avec Michel Cymes, Nicole Ferroni, Arnaud Cosson, Roselyne Bachelot. 2013 – 8mn1Le Dr Semyc est un spécialiste d’une maladie très répandue pour laquelle il n’existe aucun traitement à ce jour. Annoncer le diagnostic est donc un exercice délicat qu’il maitrise cependant à la perfection.
I’m a sharpener De Mahdi Lepart
Avec Jean-Baptiste Maunier, Harris Tendall, Mélisandre Meertens. 2013 – 16mn10
Harris Tindall est tailleur de crayon. Spécialiste de cet art transmis de père en fils, il affine la mine des crayons selon la  personnalité de ses clients. Un jour, une journaliste se montre un peu trop curieuse.
Les Lézards  De Vincent Mariette
. Avec Vincent Macaigne, Benoît Forgeart. 2013 – 14mn Accompagné de son ami Bruno, Léon patiente dans ce hammam où il a donné rendez-vous à une fille croisée sur le Web. De rencontres étranges en révélations vaporeuses, tous deux attendent fébrilement l’arrivée de la mystérieuse inconnue

Petit cœur De Uriel Jaouen Zrehen.
Avec Clémence Laboureau, Camille Desmoures, Lola Heude. 2013 – 6 mnDeux jeunes femmes s’observent dans le métro. Quelque chose se passe entre elles. Quand la première
offre son paquet de cigarettes à la seconde avant de sortir à sa station, la seconde est bouleversée et se
confie à l’une de ses amies…

Se taire De Tancrède Delvolvé
. Avec Ismaël Soum, Mohad Sanou, Elise Bernard. 2012 – 15 mn
Comme chaque soir, Souleymane, un immigré, sans papiers, nettoie les bureaux d’une société. Sauf que ce jour-là, il va être confronté à une situation qui le dépasse…
Skin De Cédric Prévost.
Avec Fatou N’Diaye, Grégory Givernaud. 2013 – 13mn4
La rencontre, dans les couloirs désertés du métro parisien, à l’heure de la dernière rame, entre une jeune femme et un vagabond, qui vont se révéler bien moins étrangers l’un à l’autre qu’en apparence.
Supporter De Florence Hugues
. Avec Marie Catry, Lucas Henaff. 2013 – 5mn30
Jean-Louis essaie de séduire une jeune fille mais cette dernière est plus attirée par son unique
passion : le sport. Il va devoir apprendre à « supporter » cela…T’étais où quand
Michael Jackson est mort? De Jean-Baptiste Pouilloux
. Avec Elodie Navarre, Denis Ménochet. 2013 – 11mn38
Paris, quelques jours après la mort du roi de la pop, quelques jours avant Noël, une rencontre les bouscule, Elle et Lui, à l’arrière d’un taxi. Ils roulent au milieu des lumières de la ville, le temps d’un désir.

RETOUR EN ALGERIE

Un film réalisé par Emmanuel Audrain
Production : Le Goût du Large
52 minutes
Jeudi 12 mars 20h30 (Rencontre)
Dimanche 15 mars 17h00
Ils ont eu 20 ans, entre 1954 et 1962. Comme deux millions de jeunes Français, ils ont fait leur service militaire pendant la guerre d’Algérie. Tortures, « corvées de bois »… Ils en ont été témoins. C’est la blessure dont leur génération n’a pu parler. 50 ans plus tard – au moment de toucher leur retraite du combattant – certains sortent de ce long silence. Ils se regroupent et refusent – pour eux-mêmes – cet argent de la guerre. Ces retraites, ils les collectent et les redistribuent à des associations algériennes. Et puis ils parlent… Ils osent affronter leur douleur et leur honte. Après « Le Testament de Thibirine »,Emmanuel Audrain, réalisateur breton, repart en Algérie pour accompagner ces retraités et saisir leur parole, enfin libérée. L’avis du Vendelais: Merci à Emmanuel AUDRAIN et aux anciens d’Algérie pour leurs témoignages.Pour jeunes et aînés

Bande Annonce du documentaire Retour en Algérie from Emmanuel Audrain on Vimeo.