Archives quotidiennes :

Janvier 2018 au Vendelais

Bon début d’année 2018 au VENDELAIS avec les 2 rencontres-débats :
Le maître est l’enfant
et
L’intelligence des arbres.
Merci à vous spectateurs et intervenants

  • DSC_0464 (FILEminimizer)
  • DSC_0438  (FILEminimizer)
  • DSC_0438 (FILEminimizer)
  • DSC_0439 (FILEminimizer)
  • DSC_0440 (FILEminimizer)
  • DSC_0441 (FILEminimizer)
  • DSC_0442 (FILEminimizer)
  • DSC_0443 (FILEminimizer)
  • DSC_0444 (FILEminimizer)
  • DSC_0445 (FILEminimizer)
  • DSC_0446 (FILEminimizer)
  • DSC_0447 (FILEminimizer)
  • DSC_0448 (FILEminimizer)
  • DSC_0449 (FILEminimizer)
  • DSC_0450 (FILEminimizer)
  • DSC_0451 (FILEminimizer)
  • DSC_0452 (FILEminimizer)
  • DSC_0453 (FILEminimizer)
  • DSC_0454 (FILEminimizer)
  • DSC_0455 (FILEminimizer)
  • DSC_0456 (FILEminimizer)
  • DSC_0457 (FILEminimizer)
  • DSC_0458 (FILEminimizer)
  • DSC_0459 (FILEminimizer)
  • DSC_0460 (FILEminimizer)
  • DSC_0461 (FILEminimizer)
  • jquery slideshow
  • DSC_0463 (FILEminimizer)
responsive slider by WOWSlider.com v8.7

En partenariat avec Roland Berhault, président du cinéma, la Jeune chambre économique a organisé une soirée d’information sur la future école alternative.

Le projet

« Je connais un peu la méthode Montessori et je suis présente ce soir pour découvrir le projet dans le territoire », a expliqué Sandrine, enseignante de CP CE1. Mercredi, une soirée débat après la projection du film, Le maître est l’enfant, était programmée au cinéma. « Un film qui montre un exemple de ce que pourrait être ce type d’école au quotidien », a déclaré Catherine Latrompette, à l’initiative du projet d’ouverture de l’école Berlioz dans le territoire.

Dans la salle, sur les 149 spectateurs, on comptait pas mal d’enseignantes. « C’est l’occasion de voir comment cela fonctionne et, pourquoi pas, d’adopter certaines pratiques dans ma classe pour apporter plus d’autonomie aux élèves », a souligné Laetitia.

Des Atsem, auxiliaires de vie scolaire, ainsi que des jeunes parents, étaient également présents. « J’ai un enfant en bas âge et je suis intéressée par ce projet. C’est une manière d’éduquer pour rendre l’enfant plus autonome », a indiqué Delphine.

Pas encore de date d’ouverture

De jeunes parents, et aussi des grands-parents, des assistantes maternelles étaient intéressés par le projet. « C’est bien d’en savoir toujours plus », a confirmé Monique, enseignante en retraite. « Nous sommes là pour prendre des idées, car la méthode Montessori, ce n’est pas que l’école. C’est une méthode et c’est bien de s’en informer pour les enfants et voire nos petits-enfants », ont confié Marie-Françoise et Régine, assistantes maternelles.

« Nous ouvrirons l’école à Montautour, mais nous ne connaissons pas encore la date d’ouverture. Une école de deux niveaux, les 3-6 ans et les 6-11 ans », a assuré Catherine Latrompette. Les locaux sont en rénovation et d’autres en construction. « Tout dépend maintenant de la municipalité. »

L’ouverture aura lieu « dès que les locaux seront prêts ». L’équipe est en phase de recrutement et, dans un premier temps, l’école ouvrira avec cinq équivalents temps pleins. 140 enfants sont déjà pré-inscrits, qui proviennent de différentes communes et ce, au-delà de la communauté de communes. (source : journal Ouest France)